Your message has been sent, you will be contacted soon
Revista Armonii Culturale

Call Me Now!

Închide
Prima pagină » Poezie » MULTILINGUA » VIRGINIA BOGDAN: Dire…

VIRGINIA BOGDAN: Dire…

Dire

 

Dire

que c’est mon tour

de partir.

 

Je ne traduis

plus de mots

Il me faut

un sourire

qui me fasse déplacer

des montagnes

d’un monde

dans un autre

et puis

ignorer

tout

ce qui entrave

la liberté

de l’Esprit

l’Amour

en veilleuse

plus rien ne le touche

Car

Il s’en va

avec moi

….je ne pleure

plus….

ces larmes

sont l’ombre

de mon bonheur

jamais bu.

 

Jamais lu.

 

 

Rien qu’un grain

 

Il me faut

un grain

Un tout petit grain

qui fasse renverser

les montagnes

d’indifférence

d’ignorance

 

Il me faut

un grain
Un tout petit grain

qui fasse

que les pierres des épreuves

se muent

en beaux châteaux de rêve

comme la paille

à laquelle on s’accroche

par temps

de tempête déchirante

 

Il me faut un tout petit grain…

 

 

Jamais

 

Que ma vie

soit

ta plaie béante

jamais

fermée

 

par où l’où voie

 

  mon enfance

 

la pureté de mon âme

 

mon innocence

 

que ma vie

soit

ta plaie béante

jamais

fermée.

 

 

L’approche

 

Je fais de mon mieux

…rester à l’ecart

est-il signe de respect

mon Dieu?!

 

(au moins, ça ne fait du mal à personne…)

 

C’en est

une image terrestre

tout à fait

réelle

ma haine

toujours visible

mon Amour

toujours

éloigné

intérieur

à l’abri

à moi-même

à ne jamais

égarer

 

 

Si frêle

 

 

J’ai rencontré

l’ombre

de moi-même

 

la tristesse

couchée à même la terre….

 

elle

marche

moi à la fois

 

Quel dérange

que cette Lumière

qui tape fort

au-dessus ma vie

qui balaie

tout

faux ami

qui met en vedette

mon innocence

mon enfance

l’Amour de mon Coeur

si frêle

 

Virginia Bogdan

 

 


Un comentariu

  1. admin

    Je vous remercie beaucoup, Virginia! Vous et votre poésie miraculeuse. Un baume pour l’âme. Une joie immense de voir que vous êtes ici! Merci!

Comments are closed.