Your message has been sent, you will be contacted soon
Revista Armonii Culturale

Call Me Now!

Închide
Prima pagină » Fără categorie » VIRGINIA BOGDAN: Pour toujours! (IN MEMORIAM JACQUES FLAMAND)

VIRGINIA BOGDAN: Pour toujours! (IN MEMORIAM JACQUES FLAMAND)

Pour toujours!

“Seul l’homme

Peut souffrir

L’indicible agonie

L’agonie de

La mort” Jacques Flamand (L’insupportable, p.30, Les Larmes de la Guerre 1916-2016, Rameau de ciel, 2016)

“Une heure

dure parfois

une vie” (id., p. 24)

“ La chanson de Craonne:

Adieu la vie, adieu l’amour

adieu toutes les femmes

c’est bien fini, c’est pour toujours” (ibid., p.19).

Adieu, cher Jacques, toi, qui as su nous encourager, nous guider dans notre cheminement artisque, qui as déployé des efforts pour rendre à la lumière nos vertus littéraires et apprécier nos humbles essais de laisser une trace derrière. Merci!

Virginia

Décès de Monsieur Jacques Flamand :
Le monde littéraire franco-ontarien perd un de ses piliers

Ottawa, 20 octobre 2017 – C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de M. Jacques Flamand, président fondateur et membre honoraire de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français.

Auteur prolifique et infatigable travailleur en faveur de la littérature de langue française, Jacques Flamand a monté et organisé plusieurs spectacles artistiques et poétiques, des festivals du livre, des congrès, des colloques et de nombreuses activités culturelles ou professionnelles. Il fut directeur littéraire et président des Éditions du Vermillon, fondées, en 1982, avec Monique Bertoli, sa compagne de vie et sa comparse littéraire depuis de nombreuses années.

Humaniste, connaisseur, profond, méticuleux et styliste, il cisèle ses textes avec art, puissance et conviction. Tout lecteur ne peut qu’admirer son écriture si marquée de cet élan qui distingue tant sa belle plume énergique. Plusieurs prix lui ont été attribués, dont : le Prix Trillium 2000 pour Lithochronos ou le premier vol de la pierre, écrit en collaboration avec Andrée Christensen, le Prix du Consulat général de France en 2002 pour sa contribution au rayonnement de la littérature de langue française en Ontario. Il fut lauréat en 2006, à l’unanimité des membres du jury, du grand Prix du Bicentenaire de l’Académie de Mâcon (France). Il était membre de l’Ordre de l’Ontario depuis 2010, la distinction officielle la plus prestigieuse de la province. Enfin, au cours du Gala de reconnaissance des auteurs de l’Outaouais de mai 2013 à la Maison du Citoyen de Gatineau, Jacques Flamand a obtenu le Prix Coup de cœur littéraire de la ville de Gatineau, prix qui lui fut offert « (…) en hommage à l’un des bâtisseurs du milieu littéraire en Outaouais ».

C’est à Ottawa le 13 octobre 1988, au cours d’une assemblée générale houleuse de la Société des écrivains canadiens (SEC) que fut fondée l’Association des auteurs de l’Ontario. C’est plus tard, au cours de la première assemblée générale de l’AAOF qui se tint à Ottawa les 26 et 27 mai 1989 que Jacques Flamand fut confirmé dans son poste de président fondateur. L’association transforma le 20 novembre 1993 son nom pour devenir alors l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF).

Jacques Flamand avait bien perçu dans les années 1980 l’avantage et la pertinence d’une association reconnue par les diverses instances ontariennes et canadiennes et bien intégrée à l’Ontario. Jusqu’à la création de l’AAOF, les auteures et auteurs franco-ontariens pouvaient adhérer à la section Ottawa-Hull de la Société des écrivains canadiens (SEC), et malgré les mérites et l’utilité de cette dernière, la situation privait les écrivains ontariens d’une association possédant une « personnalité juridique » et une autonomie essentielles à la diversification de ses revenus. Avoir accès par exemple aux multiples programmes d’aide des diverses administrations publiques revêtait et revêt toujours une importance indiscutable.

Rappelons également que Monsieur Flamant fut aussi l’un des artisans de la fondation de l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais (AAAO). Aussi, de concert avec Monique Bertoli, il veilla à la publication de vingt-huit numéros de la revue de poésie Envol qui cessa ses activités en 1999. Ensemble, ils avaient également mis sur pied et géré la Librairie du Vermillon qui a malheureusement fermé ses portes en 2012, après quinze ans d’activité.

L’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF), au nom de tous ses membres et de son conseil d’administration, tient à offrir à la famille de Jacques Flamand ainsi qu’à tous ses amis et collaborateurs ses plus sincères sympathies.

« Jacques Flamand, nous vous remercions et nous vous témoignons notre gratitude la plus profonde pour votre contribution à l’édification du milieu littéraire franco-ontarien. » – Éric Charlebois, président.

Les renseignements concernant les funérailles seront communiqués dans les prochains jours.

Renseignements :
Yves Turbide, directeur général
www.aaof.ca